Apprentie runneuse – épisode 4 & premier bilan

Un mois après avoir débuté la course à pied, où en est Noyelle, notre apprentie runneuse ?

Mercredi 6 février (soir) : 5,2 km – 32 min 20. (9,63 km/h)
Entre la douleur de la semaine dernière et le WE au ski (courbatures + fatigue), une semaine que je n’avais pas chaussé mes baskets ! Du coup j’avais sûrement besoin de me défouler un peu. Je sens que mes foulées se sont un peu allongées aussi, c’est peut-être ça qui m’a fait aller plus vite.
En tous cas cette fois pas de douleur, et j’en ai bien profité ! A l’occasion il faudra que j’essaye de courir un peu plus lentement mais plus longtemps.

Samedi 9 février (matin) : [1 km échauffement] + Env. 6 km – Env 45 min (8 km/h)
Rien de très précis pour cette sortie parce que j’ai du mal à gérer toutes les subtilités de la nouvelle version de mon appli. Du coup elle s’est arrêtée avant la fin. Bref, footing sympa avec une pote, on est parties tranquillement en papotant et j’ai pu expérimenter mon « aisance respiratoire », que j’avais du mal à jauger en solo. Tout était au top, on a fait quelques tours du parc à côté de chez moi, et j’aurais pu continuer sans trop de problème. Ça pourrait être une bonne idée de continuer à faire une sortie un peu plus longue et moins rapide le WE, quand j’ai plus de temps !

Mardi 12 février : 5,1 km – 33 min (9,27 km/h)
Une petite sortie matinale habituelle. Rien de très nouveau, de la motivation malgré la fatigue qui commence à s’accumuler depuis les dernières vacances.

Samedi 16 février : 7 km – 56 min (7,5 km/h)
J’avais décidé de courir plus longtemps en me forçant à ne pas aller trop vite, pour ne pas me tuer en quelques kilomètres. Bilan : une sortie très sympa et agréable, dans un parc, sous un beau soleil. Bon déjà je cours dans le sens inverse de 90 % des gens, Capture d’écran 2013-02-21 à 09.35.11mais en fait j’ai testé les deux sens, et celui « à contre courant » me parait beaucoup plus facile dans l’enchainement des montées / descentes. Ça doit être mon esprit rebelle.
En rentrant chez moi, mauvaise surprise : douleur au talon, je ne parviens pas à poser le pied à plat sans avoir mal. Je suppose que c’est une petite tendinite, ça promet du calme pour les prochains jours. Après quelques recherches, j’en ai conclu que c’était certainement un problème d’hydratation. J’ai tendance à boire peu, voire trop peu, et ce n’est pas forcément bon, surtout avec des sorties régulières. 3 jours, un peu de froid, beaucoup d’eau et je peux à nouveau marcher sans problème. A surveiller de près pour la suite.

Pour faire un bilan de ce premier mois de running …
– J’ai tenu, c’est déjà une première victoire. Au niveau de la motivation pour aller courir régulièrement, soir ou matin, je suis même plutôt zélée et c’est la preuve que c’est devenu un plaisir ! Exit les mauvais souvenir du collège, je me vide la tête par les pieds ! Autre victoire, je tiens ma décision d’arrêter de fumer et ça ne me manque pas. Je pense que le besoin d’avoir du souffle rend les choses plus faciles…

Au niveau de la course en elle même, je sens que j’ai progressé. Un tout petit peu, mais à ma mesure. Je n’en suis pas encore à aller faire des courses, mais parfois l’idée me traverse l’esprit et je me dis « pourquoi pas »… Je n’ai plus besoin de « penser » à ma respiration, à mes points de côté, tout se fait plus naturellement et je prends le rythme. Au niveau distance et durée, j’ai pu allonger mes sorties quand j’en avais envie, et voir que je suis capable de courir plus longtemps sans être transformée en écrevisse est une seconde victoire.

– Bon, il y a cette histoire de tendinite. Être blessée au bout d’un mois est pas le cadeau de moisiversaire auquel j’avais pensé mais il me fait prendre conscience que je ne fais pas ce que je veux quand je veux ; que je dois faire attention aux signaux que m’envoient mes muscles / mes tendons / mes poumons, etc. C’est écrit sur tous les blogs de running : « boire, y aller progressivement, choisir de bonnes chaussures, etc » mais ça devient beaucoup plus concret quand ça s’applique à soi-même !

Prochain rendez-vous dans un mois ?

6 comments to Apprentie runneuse – épisode 4 & premier bilan