J'ai couru La Mirabal - 24 novembre 2013

parcours_mirabal

Le parcours de la Mirabal. Cliquez pour agrandir !

Pourquoi cette course ?
Parce qu’après ma petite déception sur les 20 km de Paris, le programme de la fin de l’année 2013 s’annonçait bien vide … J’avais autant envie que besoin d’un objectif pour me (re)motiver. J’ai jeté mon dévolu sur un plan d’entrainement et la 4ème édition de La Mirabal, une course « pour l’égalité et contre les violences faites aux femmes ».

L’objectif ?
Battre mon record sur 10 kilomètres
(qui date tout de même de mars 2013 … j’ai pourtant réessayé plusieurs fois entre temps, mais sans succès), donc faire moins que 47 minutes et 42 secondes. L’objectif ultime c’est de titiller les 45 minutes (voire moins, soyons fous), mais je sais que le parcours du Parc du Tremblay où se déroule la course n’est pas franchement ce qu’il y a de plus roulant. Alors on s’en tiendra pour cette fois à battre le RP, ce sera déjà pas mal !

Attention roulement de tambour : pour cette course je ne peux pas dire que je ne me suis pas préparée ! J’ai en effet suivi le fameux plan 305bis, sous l’œil attentif du Coach et en compagnie (lointaine) de Manue et Quentin. C’est donc un grand moment dans ma vie de runneuse : j’ai suivi un plan d’entrainement ! Et pas pendant 3 jours, non non. Pendant 5 semaines ! Bon je l’ai parfois un peu agrémenté à ma sauce, interchangeant certaines séances selon mon feeling du jour, mais globalement je l’ai suivi. Et pire : j’ai aimé ça ! J’ai fait du fractionné en enchainant tant de répétitions à telle ou telle allure avec tant de temps de repos, j’ai expérimenté la piste d’athlétisme, j’ai mis une ceinture cardio … Ce plan m’a permis de découvrir une certaine « discipline » dans la course à pied, et ça m’a fait du bien pour traverser le tourbillon qu’a été ma vie ces derniers temps. Bref : j’ai fait un truc cadré et qui tient la route en vue de ce 10 kilomètres. J’ai même eu l’impression de progresser, de pouvoir courir plus vite plus facilement. Alors faites vos jeux, rien ne va plus !

L’avant-course
Petit coup d’œil curieux aux résultats de 2012 : sur 150 femmes, la première a bouclé ce 10 km en 37 minutes, la cinquième en 44 et la dixième en 46. Donc il y a du niveau, mais je peux peut-être prétendre au top 5 de ma catégorie SEF si le niveau reste le même cette année.
Dès mon réveil (et contrairement à la veille), je suis au taquet ; positivement énervée ! Un thé, une tartine beurre-confiture, la tenue du jour et c’est parti ! Je récupère mon dossard ; l’ambiance est cool, les bénévoles et coureurs se disent spontanément bonjour. Ça change des grosses courses parisiennes et ça fait du bien. Je retrouve Coach François pour l’échauffement. Il me rappelle que le parcours de l’année dernière faisait 9.5 km, et de ce fait les résultats des nanas sont légèrement à relativiser ; c’était la phrase qui me fallait à 10 minutes du départ.

running sucks

Mon tee-shirt du jour ! Merci Manue !

Les 10 kilomètres
Avec François nous sommes dans les toutes premières lignes de départ, et ça part super vite. Je suis le rythme (4 min 17 sur le 1er km ; d’ailleurs si vous aimez les chiffres, le détail de ma course est ici) pour ne pas me faire piétiner par tous ces mecs ; il n’y a pas beaucoup de filles autour de moi. Juste une sur les premiers kilomètres, mais elle me sème rapidement.
Je découvre le parcours durant ce premier tour. Pas mal de goudronné donc c’est cool. Quelques petites montées et descentes (dont une bien raide presque digne du Trail Extrême Lillois), un peu d’herbe au milieu mais ça va. J’arrive même à sourire à un photographe.
Arrive la fin du premier tour. Mon père me crie que je suis 6 ou 7ème, et un bénévole plus loin me confirme que je suis 6ème. Lors d’un virage je vois la nana suivante et je me mets en tête qu’il ne faut absolument pas qu’elle me dépasse. Surtout que le speaker annonce ma place et mon nom au micro alors que je boucle la première partie de la course. Grosse pression !

Deuxième round. Je fais la connaissance d’un mec que je double et qui me double régulièrement. On sympathise (enfin autant qu’il est possible de sympathiser en courant à 13 km/h) et on ne se quittera pas jusqu’à la fin. Ça devient plus compliqué au milieu de ce deuxième tour mais je m’accroche. Je jette un petit coup d’œil à ma montre : même si je suis loin du 14 km/h du départ, je me maintiens à 13.3 et c’est cool. Les 45 minutes se profile bien ! Me rappelant les conseils de Coach François, je mets toutes les forces qu’il me reste dans le dernier kilomètre. Mon père et François m’encouragent près de l’arrivée. Mon pote de course me double sans pitié comme un bourrin. J’entends mon nom encore une fois annoncé au micro. Je vois que le chrono affiche 44 minutes et des secondes que mon cerveau n’arrive plus à lire ! Et c’est fini ! Je passe la ligne et je tape dans la main de mon pote de course.

resultat_MirabalAprès la course
Wouhooou ! Voilà comment je me sens. Je suis juste trop contente. De moi, de ma course, de mon pote de course Mustapha, de François, de mon père. Bref, je plane. J’aime la course à pied, j’aime l’esprit de La Mirabal, j’aime tout le monde et j’ai envie de sauter partout. Mais il fait froid alors nous rentrons vite pour une bonne douche chaude bien méritée !

Bilan
Temps réel : 44 minutes 28 secondes. Ma montre annonce seulement 9.8 km, mais Coach François a tout retracé et me confirme plus tard que nous avons bien couru 10 vrais kilomètres. Je ne pouvais pas mieux terminer l’année ! Du 13 km/h sur 10 kilomètres, ça n’a pas de prix ! Ça valait le coup de suivre un plan ! L’air de rien j’ai mis 3 minutes dans la vue de mon précédent record, et j’ai gagné 5 minutes en une année. Je compte bien profiter un moment de ce joli chrono, avant de me lancer vers de nouvelles aventures en 2014.

Ps : le compte-rendu de François, c’est par ici !

42 comments to J’ai couru La Mirabal – 24 novembre 2013

  • BRA-VO!!!!
    comme quoi c’est bien les plans (dixit la fille qui en a 15 de commencé et aucun de fini….)
    en route pour 2014!

    • Merci. Et pour les plans, ça vaut le coup d’en tester un et de le suivre jusqu’au bout. Au moins une fois, pour l’expérience.

  • Bravo, pour ton score, comme quoi les plans (ou plutôt les fractionnés ?) sont utiles quand on veut réellement progresser !! Je n’en suis pas encore là pour ma part !

  • Nathalie

    Félicitations, chrono génial! Comme quoi les plans d’entrainement ça paie et c’est plutôt ludique

  • Comme quoi viser – de 45′ était juste!
    J’adore ce moment une fois la ligne passée ou on tape dans la main d’un partenaire d’un jour! C’est le charme des « petites courses »!

    Bravo à toi en tous cas!!

    • Merci. Je l’espérais secrètement ce sub 45, mais j’étais loin d’y croire dur comme fer !
      Ce petit côté « sport collectif » de la course à pied, j’adore aussi.

  • Alors la bravo! Tu l’as fait! Tu peux être fière de toi!

  • Je ne suis pas surprise car je crois vraiment en toi mais, encore une fois, bravo ! Bravo pour avoir tenu le plan (je suis bien placée pour savoir qu’il est difficile …) et bravo pour avoir réalisé ce très joli chrono qui, je pense, n’est que le début d’une nouvelle aire loveliferunnienne.
    Et vraiment, ça me touche beaucoup que tu aies choisi ce t-shirt pour exploser ton RP. J’espère bien te rejoindre bientôt dans la team sub 45 ! L’émulation, ça a du bon ! Bref, remets-toi bien, profite et prends tout ce que tu peux tirer de positif de cette belle course !

    • Oh merci Manue. Entre la fameuse « saine émulation positive », le plan et le coaching de PAP, j’avais toutes les clés en main pour le RP. Et puis avec un tel tee-shirt sur le dos, j’étais OBLIGÉE de faire un chrono de fou (même si j’étais vraiment loin d’imaginer un sub 45 sur cette course quand même). A très bientôt dans LA team.

  • bravo pour cette course et ce chrono

  • Sylvie

    Félicitations !!!
    C’est tout simplement génial. Profites-en bien

  • Bravo pour ta performance ! C’est qu’ils ont l’air d’être efficaces ces plans, de quoi me motiver pour le continuer jusqu’au bout

  • BRAVO même si je ne suis pas surprise, tu t’es entrainée et a suivi ton plan comme une chef! Comme quoi les plans ça aide, faudrait peut être que je m’y mette haha

  • Très chère Carole, avec Captain PAP comme coach, avec un plan suivi à la lettre, avec le T-shirt RS sur les épaules, et la niake que tu avais au départ, il ne pouvait en être autrement ! Un beau WE pour toi, et content que tu puisses finir l’année sportive sur une aussi belle performance ! Un gros cap est franchi ! Récupère bien, fait péter les kinder maxi, pingui et même délice si tu veux, c’est mérité !
    La bise et à très vite

  • Bravo pour ce super chrono ! Le fait d’avoir un peu modifié le plan, c’est pas un souci du tout. Au contraire. Faut pas que ça soit la prison non plus. Ca t’a surtout permis de faire une chose qui semblait manquer à ton entraînement : travailler toutes les allures, et avoir un volume minimum par semaine. Tu peux intervertir, annuler, modifier, tant que c’est bien fait, tu progresseras quand même je pense ! A la limite, au bout de quelques plans, tu devrais pouvoir les faire plus ou moins toutes seules quand tu auras bien testé toutes les allures et trouvé le bon équilibre. Pour aller chercher les RP par contre, il faut quand même être réaliste, faut travailler, et avoir un minimum de rigueur. Mais ça peut se faire sans coller toujours au millimètre.

  • YYYEEEAAAHHH !!!! Super Bravo à toi. Je sais ce que ça fait alors reste sur ton petit nuage. Profite bien Et BRAVO !

  • Waouw !!!! Tu dois être super contente entre le RP et l’objectif réalisé…. Ça valait le coup d’y aller dis donc !!!

  • Waouh!!!!! Absolument génial!!

  • Victoire ! Voilà un excellent chrono que j’aurais aimé faire cette année
    Tu termines la saison 2013 sur une excellente note

  • Ce 44 minutes 28 secondes n’est absolument pas une surprise pour moi. Je suis vraiment très fier de toi. Parvenir à faire moins de 45 minutes c’est très fort et super difficile. Je pense que tu devrais faire plus souvent du trail pour battre ton record sur 10 kilomètres la semaine suivante. Bravo aussi pour réussir à tenir un plan d’entrainement. Rendez-vous en 2014 pour descendre vers le 43..42..41..40 minutes. Félicitation ma championne et bonne récupération.

    • Si le trail est aussi complémentaire à la course sur route, je vais cartonner au semi de Paris en 2014 alors ?!
      Merci Johan.

  • C’est réellement une très belle perf pour être passé en dessous de cette barre symbolique des 45′, très peu de filles peuvent se targuer de les faire même après des années de course à pied. En continuant avec un entrainement assidu et structuré je suis persuadé que tu as le potentiel pour faire 40′ à coup sûr, à ce rythme je peux t’assurer que pas mal de mecs vont tirer la langue à essayer de te suivre

    • 40 ?! Oulala, c’est très gentil toute cette confiance en mon potentiel mais j’ai quelques doutes moi. En tout cas j’ai un côté qui aime bien se retrouver à être une des rares filles devant, au milieu des garçons. Alors je vais continuer à aller dans ce sens.

  • Félicitations !!
    C’est peut être le début d’un grand amour avec les plans d’entraînement et les séances de fractionnées bien codifiées ?

    • Je crois que oui, c’est une belle histoire qui commence. Mais pas toute l’année hein, juste en pointillés, de temps en temps.

  • […] cet avant course un peu moins relax que prévu, je retrouve Carole et son papa, et après un échauffement tranquille, nous profitons du remplissage du sas de départ […]