La VMA pour les nulles !

  • Qu’est-ce que c’est ?

La VMA ou vitesse maximale aérobie, est la vitesse à partir de laquelle une personne consomme le maximum d’oxygène, c’est-à-dire atteint son VO2Max.
En deçà de cette limite, la consommation d’oxygène croît avec l’intensité de l’effort et la plupart de l’énergie provient du métabolisme aérobie. Au-delà, la consommation d’oxygène reste constante et la puissance supplémentaire est assurée par la filière anaérobie lactique.
Bon ça c’est la définition Wikipédia. Plus tard je ferai un article pour détailler ces notions nouvelles et un peu floues pour moi.

  • Comment la calcule-t-on ?

Le test du demi-Cooper permet d’évaluer sa VMA. Il s’agit de parcourir (après un échauffement sérieux) la plus grande distance possible en 6 minutes, en gardant une vitesse la plus constante possible. Vous obtenez une distance en mètre que vous divisez par 100.
Exemple : si j’ai couru 1485 mètres au test => 1485 / 100 = 14,85 soit une VMA = 14,85 km/h.
Pour les très flemmards ou très nuls en maths, vous pouvez vous rendre ici.

  • À quoi ça sert ?

La VMA sert de base pour le calcul des vitesses de courses à l’entraînement et permet de définir ses vitesses de compétition. Classiquement, on dit que le marathon se court à 80 % de sa VMA et le 10 km à 90 %.

  • Comment l’augmenter ?

Une seule technique : le fractionné ! Quelques idées d’exercices ici et . Pour faire simple, il faut courir à une vitesse la plus proche de sa VMA, voire au dessus, pendant des temps relativement courts (entre 30 secondes et 2 minutes).

3 comments to La VMA pour les nulles !