LN RUN

Ses mots résonnent tellement en moi … Son état d’esprit, son optimisme, la réconciliation avec son corps. Et puis la fin de la vidéo … Bref : gros coup de cœur pour cette nana rayonnante !

« C’est en courant seule que je me sens en osmose avec l’extérieur. Tant que je continue à courir, je ne peux plus m’enfermer ou me couper de mon corps, de mes émotions … me couper de la vie. Tant que je cours, je reste en vie ! »

« Je vais courir et tout va mieux. C’est vraiment le fil qu’on déroule et qui fait que toutes les autres choses se mettent en place. »

« Je ne sais pas si je parlerais de déclic, de tourner la page, de vie d’avant et vie d’après, je préfère parler d’une continuité dans mon histoire; ce n’est pas quelque chose que j’ai décidé, je ne crois pas à ça, à la volonté, aux choses qu’on s’impose pour atteindre un objectif, car ça ne dure pas, on ne tient pas ; par contre je crois que si on s’écoute, si on écoute ce que son corps nous dit et qu’on le suit, pas à pas, dans la douceur, la bienveillance, dans l’indulgence, alors on peut petit à petit s’épanouir et aller vers ce qu’on désire vraiment être, et ce de façon durable car ça vient de l’intérieur. »

« Mais je ne sais pas si j’ai vraiment tourné la page, je crois que j’ai remplacé une addiction par une autre, certes plus saine, mais mes démons, mes failles, mes fragilités sont toujours là, je ne crois pas à l’avant et à l’après, je crois plutôt que toutes ces facettes coexistent en moi, simplement j’apprends à les accepter toutes aujourd’hui, à m’aimer dans mes imperfections et à simplement ne pas trop aller là où ça fait mal, et cette addiction là ne me détruit pas, au contraire, elle fait de moi une meilleure personne car elle m’a aidé à m’aimer et à aimer les autres. Avant je vivais dans une bulle, dans mes peurs, dans mon mental, et grâce à la cours là pied ma bulle s’est agrandie, et maintenant elle englobe le monde entier. Mais ma bulle est toujours là, mes démons sont toujours là, simplement avec la course, j’apprends à courir avec, à vivre avec, à les connaitre, les apprivoiser, à m’en faire des amis, et plus des ennemis. »

« Il y évidemment encore des choses en moi que je n’arrive pas à expliquer, à comprendre, des émotions qui surgissent et que je n’arrive pas à gérer, des questions sans fin, alors je cours, et tout me semble plus clair ! c’est dur à expliquer, c’est comme méditer pendant une heure, on gagne en clarté, on s’apaise, on sent de nouveau l’énergie circuler en soi et relier son corps, son esprit et son âme. »

3 comments to LN RUN