Mon premier trail : le Trail Extrême Lillois – 17 novembre 2013

visiere

Une visière en cadeau ; au moins ça change des tee-shirts !

Pourquoi cette course ?
Parce que je suis curieuse ! Et à force d’entendre parler PARTOUT de trail, je me suis dit que ça pourrait être marrant d’essayer. Alors quand Johan évoque ce « trail extrême » de 8 petits kilomètres, je me dis que c’est l’occasion ou jamais. Même si je n’ai aucune idée de ce qui m’attend, la distance est largement gérable. Et surtout, je ne serai pas toute seule !

L’objectif ?
Terminer entière et avec le sourire ! Aucun objectif de chrono, si ce n’est celui de ne pas passer pour LE boulet qui ralentira tout le monde parce qu’elle panique dans les descentes. Enfin ça c’était avant de jeter un coup d’œil sur les résultats de 2012 … Esprit de compétition oblige, nous décidons avec Johan de viser le top 10 féminin, en moins de 50 minutes.

L’avant-course
Le départ a beau être à midi 30, je ne peux pas dire que je suis super fraîche quand le réveil sonne à 10 heures et des bananes ; sans doute est-ce la faute du barman Lillois responsable des caipirinhas lors de la soirée de la veille. J’ai fait plein de cauchemars, dont un durant lequel je loupais le départ du trail (classique). Un petit-déjeuner, j’accroche mon dossard sur le sweat trop grand que m’a prêté Johan (suis pas équipée pour courir dans le Nord moi ^^) et c’est parti !

Les 8 kilomètres
Comme Johan est sympa, il a prévu de faire la course avec moi. A priori nous sommes plus ou moins capables de courir à la même vitesse, sauf que lui gère beaucoup mieux que moi le dénivelé. L’idée c’est de se mettre devant dès le départ et de partir à toute vitesse sur les premiers kilomètres (plats et pas trop casse-gueule normalement), avant d’attaquer la Citadelle et ses pièges. Coup de pistolet, et notre duo « coureuse du bitume & traileur chevronné » s’élance. Vite, comme prévu : 1er km en 4 min 39. On double. Il y a de l’herbe, de la terre et des chemins mais c’est plutôt simple pour le moment.

avantcourse

Peu avant le départ de la course !

Arrivent les premières difficultés : les montées et les descentes. Je suis heureuse de constater que je ne glisse pas grâce à mes chaussures de trail ! Les montées sont raides mais très courtes, du coup pas le temps de s’essouffler. Les descentes sont dans le même genre mais, grisée par l’ambiance de la course et par Johan qui les dévale à toute vitesse, je suis le rythme sans m’étaler. La peur a laissé sa place à mon esprit de compétitrice ! Je passe même devant Johan durant quelques kilomètres, qui ressemblent plus à un cross qu’autre chose : de la boue bien glissante non-stop pendant des centaines de mètres ! Je continue de doubler peu à peu. Je me sens carrément bien en fait.

Peu après la sortie de la Citadelle, Johan revient à ma hauteur. Je suis contente de le revoir mais mon impression d’être Wonder Woman s’envole en même temps. Malgré tout, ça me fait plaisir de constater que ça n’a pas l’air d’être si facile que ça pour lui. Ah ah, la coureuse du bitume se défend plutôt bien en trail !

Je m’accroche pour ne pas le lâcher et nous courons ensemble les derniers kilomètres, sautant joyeusement dans les flaques d’eau. Nous remontons pas mal de coureurs, dont la plupart termine le parcours du 15 kilomètres qui a débuté avant nous. Arrive enfin le gymnase, sauf qu’il faut d’abord franchir un interminable serpentin de zigzags dans l’herbe. Quand nous sortons enfin de là, je prends la main de Johan et nous franchissons la ligne d’arrivée ensemble. Manque plus que la chanson « We are the champions » et je versais une petite larme ! Sauf que je suis plutôt en mode « bonheur hystérique », à sauter partout et me prendre pour la nouvelle Sylvaine Cussot ! Pas de chrono affiché mais ma montre indique que nous sommes largement sous les 50 minutes !

Après la course
Nous sommes tellement « en avance » que nous rentrons nous changer à la voiture avant de retrouver quelques membres du fameux RunCrew59. Les résultats des premiers arrivés sont affichés peu après : nous avons terminé en 42 minutes 12 secondes. Et surprise : je suis 6ème féminine (sur 199) ! Le contrat est largement rempli et je suis plus que contente de ma/notre course.

Une demoiselle vient à ma rencontre. C’est Amélie, déjà croisée « sous d’autres latitudes du web » dans ce qui me semble maintenant presque être une autre vie … Je ne le réalise pas sur le coup, mais cette rencontre va particulièrement me toucher. Alors merci d’avoir bravé ta timidité et d’être venue me dire bonjour. À plusieurs niveaux, le « karma » de cette journée aura été assez exceptionnel.

resultats
Bilan

Le trail c’est cool ! Je pense que je ne pouvais pas rêver mieux pour une première expérience et je suis prête à retenter le coup, avec plaisir et sur une distance un peu plus longue. A ce propos, ce 8 kilomètres confirme encore une fois que les distances courtes me réussissent plutôt bien. D’ailleurs j’ignore si c’est un effet secondaire du plan d’entrainement que je suis actuellement, mais j’ai eu une certaine impression de « facilité » sur les parties planes du parcours (par contre je manque clairement d’entrainement en ce qui concerne les côtes) ; hâte de voir ce que ça donnera prochainement sur 10 kilomètres !

Ps : le compte-rendu du Johan, c’est par ici !

41 comments to Mon premier trail : le Trail Extrême Lillois – 17 novembre 2013

  • Bravo pour ta course, ton 1er trail ! Un très bon résultat alors, congrats. Le trail c’est vraiment sympa, je préfère à la course sur route…Enfin j’aime pas la course sur route, le trail je trouve ça top. C’est vraiment bien que tu ai envie de tenter l’expérience à nouveau et oui je suis sûr que ton plan d’entrainement fait effet, à quand ton prochain 10km ?

  • Bravo pour ta course Carole ! Super première expérience sur ce parcours « roulant », c’est bon pour ton prochain 10k !
    Par contre je note que Jo’ n’a pas eu la galanterie de te laisser passer devant sur la ligne
    La prochaine fois on s’organisera pour se voir !

    • Merci, et bravo pour ta course à toi ! L’année prochaine je tente le 15 !
      Jo a eu la galanterie de ne pas me larguer sur les 2 derniers kilomètres, c’est déjà pas mal !

  • Ahhhhh noooon on est entrain de perdre une bitumeuse pour le trail ! Triste sort qui nous attends ! Plus sérieusement déjà bravo pour le classement ça envoie ! Secondo le parcours citadelle avait l’air sympa mine de rien. Et enfin on sent que vous avez pris du plaisir pendant cette course et c’est ça qui est bon. Donc chapeau miss Carole

    • Pas encore totalement hein, parce que mes meilleurs moments de la course c’est quand même quand je quittais les chemins boueux pour retrouver le bitume. Quand tu te farcis un kilomètre entier dans la gadoue, c’est juste le bonheur intense de retrouver une surface ferme. Et en plus tu as l’impression d’aller 10 fois plus vite. Bref, j’aime toujours le bitume !

  • Rah Carole, l’arrivée main dans la main, la boue, la douleur … C’est BEAU ! Mais aussi, quelle belle course et quel classement, tu gères à mort ! Bientôt le podium, très clairement, bravo !
    PS : la photo dans l’ascenseur me rappelle des souvenirs …

    • Merci ! Si le 45 ne veut pas de moi sur 10 km, je me reconvertis dans le trail !
      Ps : ah ah, l’ascenseur. Pourtant nous n’y avons même pas pensé au moment de faire la photo !

  • Excellent résultat, et en plus tu t’es visiblement amusée !! La course parfaite

  • Coucou!!!! J’ai été ravie de te croiser, c’est cool de mettre un visage (rayonnant!) en relation avec tes écrits. Belle course, tu as fait un super temps! Le trail c’est vraiment génial et Lille c’était idéal comme conditions. à bientôt peut-être sur une autre course!:)

  • Comme j’aime le dire (depuis vendredi soir seulement!!) le trail ça vous gagne!
    J’ai le même entousiasme que toi sur ce type de course désormais!
    Félicitation pour ta course en tous cas, l’objectif à – de 50′ a été pulvérisé!!

    • Je confirme. C’est différent de la route, mais tant qu’il y a ce petit challenge « compétition » (plus au niveau du classement que du chrono cette fois), ça me plait.

  • Hé trop bien !!! J’étais sure que ça allait te plaire !!! Une nouvelle Sisi !!!!
    Félicitations en tout cas ! Et alors tu as un autre trail en vue du coup ?
    Bises

    • Quand j’ai dit que j’étais la nouvelle Sisi à l’arrivée de la course, ça a bien fait marrer un mec près de moi.
      Pour le moment rien d’autre en vue, mais en 2014 sans aucun doute !

  • Super ! Félicitations à toi pour cette belle course qui donne envie de se mettre au trail. C’est vrai qu’on en entend parler encore et encore, et tenter l’expérience me titille aussi

    • Ça n’a pas grand-chose à voir avec la route, mais c’est quelque chose à tenter au moins une fois pour se faire une idée du truc. Et perso j’ai bien envie d’approfondir un peu tout ça.

  • Pour une première, tu peux être fière de toi… Très beau temps dis donc !

  • bravo pour ce 1er trail le prochain tu finis sur la boite!!!
    bravo à Johan aussi

    • Le prochain sera sans doute plus long, et moi plus c’est long et moins je suis bonne !
      Mais oui, bravo à mon poulain quand même. Un partenaire d’exception pour cette course !

  • pascale

    Bravo ! Après la lecture de ta chronique, je viens de m’inscrire à une petite course de 7 km, ma 1ère course mais ton enthousiasme me donne envie de la tenter ! Merci à toi

  • Super course ! Et ta bonne humeur est communicative !!

  • Ah te lire me donne envie d’en tenter un tiens C’est vrai que c’est bien différent du bitume mais moi je n’échangerais pour rien au monde mes sorties en foret du dimanche matin! Et je vois qu’on fait le même rêve la veille de course (comme beaucoup j’imagine!). Et en effet je pense que ton plan te fait progresser globalement et pas seulement pour un 10k sur bitume Plein de bisous Carole et bravo!

    • Si tu aimes déjà courir en forêt, alors n’hésite pas. Ça change, c’est moins «  »rébarbatif » » (entre guillemets hein, parce que j’adore toujours le côté « rébarbatif » du bitume) que la route et c’est cool !

  • Amélie

    Les résultats sont là : 49’22mins, disons que je suis sous les 50mins que j’espérais pour mon premier (et très gentil) trail!

    Ton petit mot m’a touché…
    Cette rencontre était bien plus jolie que si elle avait eu lieu quelques années plus tôt…sur le retour en métro je mesurais ainsi tout le chemin parcourus. Une belle course AVEC la vie somme toute! Love, life, running
    Amélie

    • C’est exactement ce que je me suis dit aussi : les choses évoluent, la vie a repris le dessus et ça fait du bien.
      Bravo pour ton chrono !

  • Bravo, on voit qu’avec une bonne forme et du plaisir, on peut réaliser une très bonne perf, même si c’était la première fois pour toi sur un trail, tu as joliment bien géré !!!
    Encore bravo

  • Bluffant ton chrono!!! Bravo

  • Hey ! Bravo ma championne ! Bravo pour ta 6ème place sur ton premier trail. Tu assures un max sur la terre et dans la boue, c’est impressionnant. Vraiment. Je suis vraiment très fier de courir avec toi. C’est vraiment très plaisant. Rendez-vous en février 2014 pour le 17 km sur les Givrés : TOP 5 ? Oui. Non. Peut-être ? Bisous ma championne.

  • […] récit de Carole : Mon premier trail : le Trail Extrême […]

  • […] EDIT : Je vous invite à consulter également un autre CR de découverte du trail sur Love, Life, Running. […]

  • […] EDIT : Je vous invite à consulter également un autre CR de découverte du trail sur Love, Life, Running. […]