Running - Du 24 février au 2 mars 2014

Lundi 24/02 : repos

Mardi 25/02 : 8.8 km – 50 min (10.6 km/h)
Sous une pluie continue, j’ai tenté de tester l’allure prévue dimanche (mieux vaut tard que jamais) : 12 km/h. Sur 2000 mètres, ça le fait. Sur 10 fois plus long, ça risque d’être une autre paire de manche …

Mercredi 26/02 : repos

Jeudi 27/02 : repos
Ma décision est prise : je ne courrai pas ce semi-marathon de Paris. Enfin techniquement si : je serai sur le parcours, mais pas comme prévu initialement. Depuis mon retour de vacances il y a trois semaines, je passe des journées de dingue … Sans entrer dans les détails, je suis dans un état de stress permanent qui me fait complètement disjoncter. Ce n’est vraiment pas la joie, ni physiquement ni moralement. Alors le semi-marathon de Paris, honnêtement, je n’en ai rien à f*****. Ma seule priorité pour ce week-end, c’est de me retaper : me reposer, courir 20 bornes samedi et la même chose dimanche pour me détendre. Ça, au moins, je suis sûre que ça me fera du bien. Et c’est bien plus important que de courir un semi à 12 km/h.

Vendredi 28/02 : 8.6 km – 53 minutes (9.8 km/h)
Footing avec 15 minutes à 12 km/h. Sans conviction. → Lire la suite de cet article …

Running - Du 17 au 23 février 2014

Lundi 17/02 : repos

Mardi 18/02 : 9 km – 1 heure (9 km/h)
Oula, mais c’est que j’ai quelques courbatures tout de même avec le trail de dimanche !

Mercredi 19/02 : 8.5 km – 55 min (9.2 km/h)

Jeudi 20/02 : 8.5 km – 50 min (10.2 km/h)
J’en fait beaucoup (trop) en ce moment, mais c’est ma façon à moi de gérer une grosse semaine côté pro … Au cas où vous ne l’aurez pas remarqué, le plan a volé en éclats depuis belle lurette ; entre les vacances et le boulot, j’ai décroché. Et vu la fin du mois qui se profile, je risque de faire le semi-marathon de Paris en mode touriste, épuisée par le boulot !

Vendredi 21/02 : repos

Samedi 22/02 : 16.4 km – 1 heure 33 min (10.6 km/h) + 5.7 km – 43 min (7.9 km/h)
C’est enfin le week-end ! Et moi j’ai besoin de remettre mes compteurs à zéro si je ne veux pas me transformer en cocote-minute. 8 heures du matin, ma musique dans les oreilles, je suis dehors et … sous la pluie ! L’avantage, c’est qu’il n’y a personne ; ça, j’apprécie. J’ai environ 1 heure 30 devant moi, je décide donc de speeder un peu histoire d’en profiter au maximum. L’effet espéré est là : après 16 km, ça va tout de suite mieux ! Le temps de prendre une douche puis je rejoins ma sœur et mon père pour un deuxième footing, plus court et plus cool. Et cette fois, j’apprécie de papoter avec ma sœur. → Lire la suite de cet article …

Le Trail des Givrés - 16 février 2014

lapugnoyPourquoi cette course ?
En 2014, on varie les plaisirs avec, entre autres, du trail ! Et ce qui m’a motivé, ce sont les photos style fin du monde de cet article. Je me suis dit que ça pourrait être marrant. Ah ah, pauvre naïve que je suis.

L’objectif ?
Rien de précis ! Bon d’accord, je l’avoue : j’ai jeté un coup d’œil aux résultats de 2013. J’ai cherché la première nana de ma catégorie pour le 15 km : elle a bouclé le truc en 1 heure 35 minutes, soit 9.4 km/h de vitesse moyenne. Première pensée : easy ! Deuxième pensée : c’est bizarre quand même. Il est où le piège ? Troisième pensée : bon allez, je l’ai mon objectif ! Johan, avec qui je vais courir ce trail, a l’air de dire qu’une telle vitesse de croisière est jouable, alors c’est parti.

L’avant-course
Une semaine éreintante au boulot, une alimentation des plus anarchiques toute la semaine (et jusqu’au samedi soir), un sommeil qui chaque jour se réduit davantage … Jusqu’à dimanche matin 9 heures (et même ensuite …), je n’ai juste PAS ENVIE. Mais vraiment quoi. Sauf que bon, je ne suis pas venue à Lille pour faire du tourisme, alors c’est parti. Une heure de route pour se rendre jusqu’à Lapugnoy ; je me fais la réflexion que je ne fais quasiment jamais autant de route pour une course. En chemin je découvre ce qu’est un terril ! Ah ouai, quand même. C’est donc ça qu’on va grimper ?!

Sur place, nous retrouvons la team du Nord : David, Steven, Cécile, Clément, Stéphane, Mathieu Des têtes que je suis ravie de voir ou revoir. Le temps de récupérer nos dossards, d’échanger trois mots et nous partons rejoindre la ligne de départ.

→ Lire la suite de cet article …

Running - Du 10 au 16 février 2014

givresLundi 10/02 : 10.1 km – 1 heure 01 minute (10 km/h)
Footing au milieu duquel j’ai calé un 15 x 20/20 (normalement à 100% VMA), juste histoire de me dérouiller un peu les jambes. Et ben ce n’est pas glorieux : allure entre 4 min (15 km/h) et 4 min 30 (13.3 km/h). Ma semaine au soleil semble m’avoir ramollie !

Mardi 11/02 : repos

Mercredi 12/02 : 15.7 km – 1 heure 27 minutes (10.8 km/h)
Je profite d’un réveil un peu plus matinal que d’habitude pour caser une sortie longue. Sauf que je n’ai pas un temps illimité : il me faut boucler ça en 1 heure 30 grand max ! Mission accomplie. Une bonne dose d’endorphines avant d’aller travailler.

→ Lire la suite de cet article …

Running - Du 3 au 9 février 2014

Lundi 03/02 : 7.2 km – 40 minutes (10.6 km/h) J’étais tellement KO physiquement et surtout psychiquement avant de partir en vacances samedi dernier que je m’étais dit que cette semaine serait « tranquille ». Pour preuve : j’ai emporté ma montre histoire d’immortaliser un joli tracé GPS au bout du monde, mais je n’ai (volontairement) pas pris le chargeur, loin d’imaginer que nous irions courir tous les matins. J’avais juste oublié que mon partenaire de vacances est encore plus sportif que moi ! Au programme donc : footing au lever du soleil (ce matin 2 aller-retours sur la plage + un peu de bitume sur les routes désertes autour de l’hôtel) et … renforcement musculaire ! Haltères (là je passe mon tour ^^), pompes (pompes de filles hein, sur les genoux) et abdos (gainage) ! Je m’y colle, motivée par mon coach de la semaine et par la perspective du reste de la journée : 100% relax, entre bronzage et lecture.

footing1

→ Lire la suite de cet article …

- PAUSE -

Petite pause d’une semaine pour cause de vacances improvisées (et sans running).
A très vite !

Running - Du 27 janvier au 2 février 2014

14kmh

Prochain objectif : maintenir cette vitesse sur 10 km !

Lundi 27/01 : repos
Au vu de mes dernières séances de fractionné, j’ai pris la folle décision de revoir ma VMA (théorique). J’estimerai désormais mes allures à partir d’une VMA entre 15.75 et 16 (au lieu de 15.5 ; et oui, maintenant j’adore faire des mathématiques avant d’aller courir ^^). On verra si ça passe ou pas. Le mieux étant bien évidemment d’aller courir sur une piste comme une tarée pendant 6 minutes ; c’est en projet, mais en attendant de trouver le moment adéquat, on s’en tiendra à la théorie !

VMA = 15.5 km/h VMA = 15.75 km/h VMA = 16 km/h
95% = 14.7
90% = 13.9
85% = 13.2
80% = 12.4
95% = 15.0
90% = 14.2
85% = 13.4
80% = 12.6
95% = 15.2
90% = 14.4
85% = 13.6
80% = 12.8

Mardi 28/01 : 10.5 km – 1 heure (10.5 km/h)
Pas la motivation de faire la séance de fractionné prévue dans le plan, alors footing au feeling. Jambes un peu lourdes mais ça fait du bien de pousser un peu et d’avaler 10 km avant de commencer la journée.

Mercredi 29/01 : repos

Jeudi 30/01 : 11.1 km – 1 heure 04 minutes (10.4 km/h)
Attention, aujourd’hui séance compliquée : 15 min à 80% VMA – 5 min de footing – 10 min à 85% VMA – 3 min footing – 5 min à 90% VMA. Je l’ai déjà repoussée une fois, alors cette fois-ci je m’y colle. Vraiment pas sûre de moi. Et à jeun, ce qui va poser problème sur la fin :
– 15 minutes à 12.5 km/h : c’est limite mais ça passe (faux plat montant)
– 10 minutes à 13.5 km/h : nickel (faux plat descendant)
– 5 minutes à 13.7 km/h : complètement loupé, on est loin du 14 km/h visé ! Et en plus ce devait être 6 minutes pas pas 5.
Moralité de l’histoire : ne pas zapper le petit-déjeuner avant une séance de ce genre !

→ Lire la suite de cet article …

Running - Du 20 au 26 janvier 2014

tumblr_mztbd1AHHR1qc0i91o1_1280Lundi 20/01 : 8.5 km – 1 heure (8.5 km/h)
Après trois jours de repos improvisé, une petite sortie tranquille pour bien démarrer la semaine.

Mardi 21/01 : repos

Mercredi 22/01 : 8.5 km – 52 minutes (9.8 km/h)
Dire que je m’apprêtais à passer la soirée en mode glandouille sur la canapé … Finalement un sursaut de motivation
: le plan dit 3 x 6 min à 85% VMA (normalement 13.2 km/h) et, même si mon 10 km du 2 février est finalement annulé, je n’ai pas envie de prendre du retard sur le plan alors c’est parti ! Et là, hallucination : après 15 minutes d’échauffement (hâte d’en finir découdre), je boucle mes 3 x 6 minutes à une allure de 4 min 17 … soit 14 km/h ! Youhooou !

Jeudi 23/01 : repos

Vendredi 24/01 : 10.2 km – 1 heure 01 (9.9 km/h)
Footing qui conclut une nuit d’insomnie. Pas franchement le top côté sensations, mais c’est assez plaisant de courir dans une ville qui dort encore …

Samedi 25/01 : 7.8 km – 55 minutes (8.5 km/h)
Pas d’énergie. Footing de limace.

Dimanche 26/01 : 9 km – 50 minutes (10.8 km/h)
Programme du jour : 10 x 300 mètres à 95% VMA (14.7 km/h). Direction la piste d’athlétisme avec mon père et ma sœur ; ça ne va pas rigoler ! Et effectivement : j’ai couru mes 300 mètres entre 1 min 11 (15.2 km/h) et 1 min 08 (15.8 km/h) – moyenne des 10 fractions : 15.5 km/h – soit bien au-dessus de ce qui était prévu. J’en ai quand même pas mal ch** et j’ai parfois marché durant les 100 mètres de récup’, mais ça fait plaisir d’être plus rapide que les prévisions ! D’ailleurs ma VMA de 15.5 ne serait-elle pas un peu sous-évaluée ?