Running - Du 11 au 17 novembre 2013

be_niceLundi 11/11 : 11 km – 1 heure 03 minutes (10.4 km/h)
Un footing un peu plus speed que d’habitude pour profiter au mieux de ce jour férié ; ça change et ça fait du bien !

Mardi 12/11 : repos

Mercredi 13/11 : 8 km – 47 minutes (10.2 km/h)
Vraiment pas la forme ce matin … Heureusement que le plan est là pour me motiver. Pas envie de m’arracher la tronche sur du fractionné 30/30, du coup je choisis de faire 20 minutes à 80% VMA (12.2 km/h). Sensations vraiment pas top dès l’échauffement ; comme l’impression de ne pas avoir digéré mon dîner de la veille … Mais je m’accroche pendant les 20 minutes : 4.2 km soit 12.7 km/h. Trop rapide mais franchement ça me fait plus plaisir qu’autre chose.

Jeudi 14/11 : 12.1 km – 1 heure 07 (10.7 km/h)
Programme du jour : 6 x 3 minutes à 90% de ma VMA (théoriquement 13.7 km/h). Après 15 minutes d’échauffement, c’est parti :
– 3 min à 4.16 (14 km/h) + 1 min 30 de récup
– 3 min à 4.18 (13.95 km/h) + 1 min 30 de récup
– 3 min à 4.18 + 1 min 30 de récup
– 3 min à 4.19 (13.9 km/h) + 1 min 30 de récup
– 3 min à 4.15 (14.1 km/h) + 1 min 30 de récup
– 3 min à 4.17 (14 km/h) + 1 min 30 de récup
C’est plus rapide que prévu (j’ai un peu trop de « pression » à évacuer en ce moment), mais c’est régulier ! Comme il me restait un peu de temps (et d’énergie), j’ai enchainé avec 15 minutes un peu speed (3 km à 12 km/h) avant de rentrer tranquillement chez moi.

→ Lire la suite de cet article …

Running - Du 4 au 10 novembre 2013

Je prépare mes nouvelles runnings pour Trail Extrême Lillois de dimanche prochain !

Lundi 04/11 : repos

Mardi 05/11 : 7.1 km – 48 minutes (8.8 km/h)
Vraiment pas le jour pour se taper la séance de fractionné initialement prévue … Il pleut. Pas grave. K-Way, chaussons runnings de Stroumph trail et c’est parti. J’apprivoise ces nouvelles chaussures. Flaque, boue, terre … Ça ne glisse pas, c’est top !

Mercredi 06/11 : 4.3 km – 33 minutes (7.8 km/h)
J’étais partie pour une séance de fractionnés de folie. Mais : cardio HS (bon ça, passe encore) + piste envahie par des écoliers (rédhibitoire) + Garmin qui refuse de sonner pour me dire quand courir = abandon !

Jeudi 07/11 : 6 km – 39 minutes (9.1 km/h)
Je n’arriverai jamais à la caser cette séance de 2 x 6 x 300 mètres ! Cette fois-ci, à peine arrivée au stade je me prends l’averse du siècle ! Histoire de dire que je ne suis tout de même pas venue là pour rien, je commence ma première série de fractionnés. Je ne vois rien à 20 mètres à cause des trombes d’eau et la piste ressemble plus à un pédiluve qu’autre chose mais tant pis ! Six accélérations plus tard, je décide que j’ai atteint mon maximum en matière de masochisme : je rentre ! Le gardien du stade me dit : « vous êtes bien courageuse ». Je lui réponds : « un peu folle peut-être ? »  Au final j’ai couru ces 300 mètres entre 15 et 16 km/h ; pas si mal donc, mais comme il manque la moitié de la séance difficile de se faire une réelle idée.

Vendredi 08/11 : 11.1 km – 1 heure 14 minutes (8.9 km/h)
Une bonne heure d’endurance dans la boue et sous la pluie. Je commencerais presque à y prendre goût. Un petit kilomètre un peu plus rapide, en 4 min 25 (13.5 km/h).

→ Lire la suite de cet article …

Une histoire de famille ...

« Peu de gens connaissent ce mot pourtant fondamental qu’est l’atavisme. La transmission continue, de génération en génération, des caractères héréditaires, physiques ou moraux qu’est l’atavisme définit pourtant une immense partie de la réalité du monde dans lequel nous vivons, sans que nous en ayons le plus souvent conscience. »

Biologiquement, c’est un « grand-père ». Le père de mon père. Pour le reste, c’est un parfait inconnu. Mais un jour cet homme perd la tête et les liens du sang vous rattrapent. Vous vous retrouvez mêlé (de loin) à la fin de vie douloureuse de cet étranger avec qui vous ne partagez (a priori) qu’un peu d’ADN.

La mort. L’appartement à débarrasser pour la vente. Et, bien conservé, ceci.

3_novembre_1947

Bonnet improbable – novembre 1947

→ Lire la suite de cet article …

Running - Du 28 octobre au 3 novembre 2013

fierceLundi 28/10 : repos

Mardi 29/10 : 6.7 km – 47 minutes (8.6 km/h)
Suite du plan, avec au programme ce matin 12 x 200m à 100% VMA (15.2) avec récup 30 sec. Le fractionné court un lendemain de dégustation de chocolat, ce n’est jamais une bonne idée. Dès mon réveil je savais que ça allait être compliqué. Mais bizarrement au final je ne m’en sors pas si mal : sur mes 12 accélérations, il y en a quand même 8 entre 15 et 16 km/h. Les autres sont un peu en dessous mais globalement ça tient plutôt bien la route, contrairement à mes sensations en courant. J’ai découvert la fonction de ma Garmin qui te harcèle de bip-bip-bip quand tu n’es pas à la bonne vitesse ; légèrement agaçant mais plutôt efficace. Bon ça m’a bien tué quand même : j’ai cru que je n’arriverai jamais à rentrer chez moi tellement j’étais lente.

Mercredi 30/10 : repos

→ Lire la suite de cet article …

Running - Du 21 au 27 octobre 2013

ifyourunLundi 21/10 : repos

Mardi 22/10 : 6.5 km – 45 minutes (8.6 km/h)
Quitter le boulot. Prendre le métro. Arriver chez soi. Ne pas réfléchir, se changer et enfiler ses baskets. Enclencher le chrono. Slalomer entre les gens qui rentrent du travail. Constater que le Bois de Boulogne n’est pas du tout éclairé la nuit. Accrocher un petit groupe de coureurs avec frontales (quelle brillante invention). Puis se retrouver seule dans le noir. Croiser quelques « dingues » pour qui il semble naturel de courir sans aucune visibilité. Retrouver la ville et ses lumières. La piste cyclable, longue ligne droite qui semble dire « allez viens déposer tout ton stress sur mon bitume ». Une fois, deux fois, trois fois … cinq fois, aussi vite que possible. Se sentir calmée. Rentrer à l’appart’.

Mercredi 23/10 : repos

Jeudi 24/10 : 10 km – 1 heure (10 km/h)
Programme du jour : du fractionné bien cadré comme on les aime (ou pas). 10 x 500 mètres à 90% de la VMA (soit 13.7 km/h) avec 1 minute de récup entre chaque. Alors réveil avant l’aube malgré le manque de sommeil, un thé et c’est parti ! Dès la première fraction, je sens que ça va être très dur. Je songe à ne pas faire les 10. Je songe à tomber dans les pommes pour me faire ramasser par les pompiers qui courent autour du lac. Je songe à … et puis non, quand même, faut pas déconner. Alors je les tente, un peu plus lentement que le premier. Suis persuadée en les courant d’être bien en-dessous des 13.7 km/h prévus dans le plan. Mais bonne surprise en regardant le compte-rendu de ma séance sur Garmin Connect : je suis plutôt dans les clous ! J’ai couru mes 500 mètres entre 2 min 05 (14.3 km/h) et 2 min 14 (13.4 km/h).

→ Lire la suite de cet article …

Mon (non) test de la Kalenji Kiprun MD !

Il y a quelques mois, grâce à la Runnosphère, j’ai pu bénéficier d’une paire de running : des Kalenji Kiprun MD. C’était la première fois de toute ma vie que je faisais une infidélité à mes Asics. En échange de ce cadeau, j’étais censé rédiger un article donnant mon avis sur ce modèle …

Alors j’aurais bien aimé vous faire un compte-rendu super détaillé évoquant l’amorti, le dynamisme, l’accroche, le maintien et tout un tas de trucs très techniques. Sauf que je n’y arrive pas. La vérité, c’est que j’ai enfilé ces Kalenji Kiprun MD, j’ai couru avec et c’était bien. Comme avec mes Asics. Et comme avec mes Mizuno. [Parce que oui, maintenant qu’on m’offre des baskets je ne suis plus du tout fidèle à qui que ce soit.] Côté style, ce n’est pas encore ça mais j’ai depuis bien longtemps renoncé à trouver une paire de running à mon goût. Le principal, c’est d’être bien dedans. Et dans ces Kiprun MD, je suis bien. Voilà. Fin du test.

→ Lire la suite de cet article …

J'ai testé le Club Med Gym ! #pasdexcuse

logoclumedgymEnfin « testé » est un bien grand mot. Disons que j’ai expérimenté le truc. Deux fois. Et ça m’a suffit.

L’inscription
Commençons par le début : j’étais super motivée ! Un accès gratuit à une vingtaine de salles de sport pendant un mois, c’est le top ! Mais ma toute première impression m’a un peu refroidi : l’accueil au Club Med Gym Waou des Grands Boulevards est à peine sympa (bon Ok il est 13h30, l’heure de pointe, mais quand même) et donne l’impression de traiter ses éventuels nouveaux abonnés à la chaîne. On est loin du luxe que je m’étais imaginé. Cerise sur la gâteau : ma carte Pure n’est pas réalisable sur place et je dois me rendre dans le Club Med Gym de Bastille ! En revanche pour les habitués, tout a l’air bien rodé : ils déposent leur carte, récupèrent une serviette et disparaissent d’un pas pressé. Le lendemain donc, direction Bastille pour finaliser ma carte. Et là c’est autre chose niveau accueil ; il y a vraiment de quoi se prendre pour un VIP. En même temps c’est normal, c’est le « Pure », la crème du Club Med Gym. Dommage que ce ne soit pas sur mon trajet appart-boulot. → Lire la suite de cet article …

Le plan 305bis : à l'attaque du record sur 10 km !

A priori, c’est tout ce que je déteste : un plan, des chiffres, de la VMA. Sauf que voilà : j’ai envie/besoin d’un objectif. Un truc pour éloigner ma (mini) déception des 20 km de Paris, et un truc pour me (re)motiver (malgré la pluie, le froid, la nuit, la fatigue et j’en passe). Parce que mine de rien, à part un trail en mode découverte le 17 novembre, le programme est un peu vide pour la fin 2013.

Voici donc la bête. Que vous pouvez aussi retrouver ici. → Lire la suite de cet article …