Running – Du 25 juin au 1 juillet 2012

Parcours du 28 juin 2012

Lundi 25/06 : 5.2 km – 41 minutes (7.5 km/h)
Quelques courbatures dans les mollets (conséquence de ma course d’hier) et dans les pieds (conséquence de la balade en amoureux sur la plage), mais pas de repos pour autant ! Même si le temps est plus que gris, j’ai envie de profiter de ces beaux paysages ; j’aurais bien le temps de me reposer les jambes une fois de retour à Paris.
Je suis donc partie en touriste : appareil photo à la main et allure de sénatrice.
Mon cardio fait la tête : il hésitait entre des valeurs affolantes et 0 puls/min ! Je l’ai donc éteint et ai couru très lentement pour être sûre de rester aux alentours de 75 % de ma FCM.

Mardi 26/06 : 8.5 km – 57 minutes (8.9 km/h)FC moy : 150 (74 % FCM)
On dirait que l’entrainement « allure limace » paye : j’atteins presque les 9 km/h en restant à moins de 75 % de ma FCM ! Si ça continue à aller dans ce sens, je veux bien être patiente.
Sortie tranquille avec mon homme qui connaît bien le coin. Toujours un peu mal au pied quand je cours sur des terrains « mous » ; j’ai du mal à m’adapter à la marche sur le sable on dirait.

Mercredi 27/06 : 10.8 km – 1 heure 27 minutes (7.4 km/h)FC moy : 148 (73 % FCM)
Quand je cours très fréquemment, j’ai tendance à naïvement penser que je peux manger ce que je veux comme je le souhaite : entre la dépense énergétique du running et mon poids « plume », j’ai de la marge. En ce moment je voue un véritable culte aux Kinder Maxi, sorte de bombes caloriques outrageusement sucrées et délicieusement addictives. Sauf que, gourmande comme je suis, il y a toujours un moment où j’abuse et où mon corps me rappelle à l’ordre, à grands coups de crampes abdominales, ballonnements et autres joyeusetés digestives.

Aujourd’hui le temps s’est éclairci, donc pas question de rester à la maison (malgré l’overdose de Kinder de la veille). Crème solaire sur le visage et les épaules, monoï sur les jambes et c’est parti ! Sortie tranquille en endurance ; je reprendrai un peu plus scrupuleusement mon plan d’entrainement quand je serai de retour à Paris (et que je me serai un peu reposé les jambes). En ce moment, je préfère profiter des paysages ! Au départ je n’étais pas partie pour une sortie aussi longue, mais j’ai inauguré un nouveau parcours qui comporte 3 bons kilomètres le long de l’océan, donc sur le sable. Et courir dans le sable, c’est juste é-pui-sant donc j’ai préféré marcher pour pouvoir assurer le chemin du retour. D’ailleurs, quel bonheur de retrouver le bitume après quelques kilomètres dans le sable !

Jeudi 28/06 : 9.4 km – 1 heure 05 minutes (8.6 km/h)FC moy : 148 (73 % FCM)
J’enchaine les kilomètres cette semaine : 48.6 km en six jours, ça commence à faire pas mal pour moi. Et je compte bien profiter au maximum des routes bretonnes jusqu’à demain, jour de mon retour à Paris. Niveau kilométrage ça devrait être nettement différent la semaine prochaine, vu tout ce qui m’attend à mon retour au travail.
Sortie mon homme ce matin : un nouveau parcours avec encore 2 kilomètres le long de l’océan, avec le vent de face. Le sable était plutôt compact cette fois-ci, donc ce fut moins galère que la veille.

Vendredi 29/06 : 8.4 km – 56 minutes (8.96 km/h)FC moy : 150 (74 % FCM)
Dernière sortie en Bretagne, au soleil et avec le vent. J’aurais bien bossé mon endurance cette semaine !

Samedi 30/06 : repos
Entre les kilomètres effectués cette semaine et une courte nuit, un peu de repos devenait nécessaire !

Dimanche 01/07 : 11.2 km (dont 9 x 200m) – 1 heure 16 (8.9 km/h)FC moy : 157 (78 % FCM)
9 fractions effectuées entre 11.5 et 13.5 km/h selon mon appli IPhone. J’ai quelques doutes sur la précision des mesures, surtout quand je vois ma soi-disant vitesse de récupération entre les fractions. Mais je me suis bien fait plaisir avec ces accélérations, et c’est l’essentiel !

1 comment to Running – Du 25 juin au 1 juillet 2012

  • Et bien quelle semaine ! Courir en bord de mer, c’est extra ! C’est vrai qu’il faut en profiter quand on la chance d’y être pour quelques jour