Running - Du 28 octobre au 3 novembre 2013

fierceLundi 28/10 : repos

Mardi 29/10 : 6.7 km – 47 minutes (8.6 km/h)
Suite du plan, avec au programme ce matin 12 x 200m à 100% VMA (15.2) avec récup 30 sec. Le fractionné court un lendemain de dégustation de chocolat, ce n’est jamais une bonne idée. Dès mon réveil je savais que ça allait être compliqué. Mais bizarrement au final je ne m’en sors pas si mal : sur mes 12 accélérations, il y en a quand même 8 entre 15 et 16 km/h. Les autres sont un peu en dessous mais globalement ça tient plutôt bien la route, contrairement à mes sensations en courant. J’ai découvert la fonction de ma Garmin qui te harcèle de bip-bip-bip quand tu n’es pas à la bonne vitesse ; légèrement agaçant mais plutôt efficace. Bon ça m’a bien tué quand même : j’ai cru que je n’arriverai jamais à rentrer chez moi tellement j’étais lente.

Mercredi 30/10 : repos

Jeudi 31/10 : 11.2 km – 1 heure 09 minutes (9.7 km/h)
Ça fait du bien de savoir qu’on ne va pas s’arracher la tronche sur du fractionné dès le réveil ! Footing durant lequel je dois caser 20 minutes à 80% VMA (12.2 km/h). J’ai un peu galéré au départ pour me caler sur la bonne vitesse. Ce fut un peu plus intense que ce que j’avais imaginé, mais largement faisable : 12.4 km/h de vitesse moyenne sur les 20 minutes, avec une fréquence cardiaque de 182 bpm (90% FCM).

Vendredi 01/11 : repos

Samedi 02/11 : 10 km – 1 heure 02 (9.7 km/h)
18 heures 45. J’ai un début de mal de ventre, mais j’ai prévu d’aller voir à quoi ressemble le stade près de chez moi. Au programme : 6 x 800m à 90% VMA (13.7) avec 1 min 30 de récup entre chaque (si mon mal de ventre n’est pas trop atroce). Arrivée sur place, un monsieur de l’accueil me dit que la piste n’est pas éclairée quand les clubs n’y sont pas. Ok, je vais quand même voir à quoi ça ressemble. Et je tombe sur une bébé-piste de 200 mètres ! Pas éclairée en effet, mais le terrain de foot d’à côté est assez lumineux pour que je puisse voir où je mets les pieds. Il n’y a personne mais la vue de cette petite piste me booste d’un coup, alors c’est parti ! Garmin bippe dans tous les sens ; j’ai encore du mal à différencier le bip « tu vas trop vite » du bip « tu vas trop lentement ». Ce fut intense mais faisable, et je suis largement au dessus de ma vitesse prévue : j’ai fait ces 800 mètres entre 3 min 38 et 3 min 18 (soit entre 13.85 et 14.5 km/h) ! C’est ça qui est cool avec la piste, on a l’impression de voler !

Dimanche 03/11 : 11 km – 1 heure 23 minutes (8 km/h)
Un footing très cool pour terminer cette belle semaine ! Une jolie balade dans un Bois de Boulogne frais mais ensoleillé, où mes runnings de trail auraient été parfaitement adaptées !

18 comments to Running – Du 28 octobre au 3 novembre 2013

  • Bravo, sérieusement. A ce rythme-là, c’est progression exponentielle assurée. Et pour le chocolat, s’il est noir et bio, la veille en plus, je ne vois pas où est le mal (réserve glucidique de pas trop mauvaise qualité et sans gluten).

    • Merci. On verra bien ce que l’avenir me réserve.
      Pour le chocolat, cette fois-ci il était bio mais … blanc et à la noix de coco !

  • Tu t’entraînes sur piste ?

    • Pour le moment non, je cours autour des lacs du Bois de Boulogne.
      Quand il fera trop nuit je prendrai le chemin du stade, mais ça ne m’emballe pas vraiment de tourner en rond sur une piste.

  • Hello,

    Courir sur piste c’est pas drôle … mais c’est archi motivant! on n’est rarement seul, y a de l’émulation! C’est top top pour se motiver!

    Mystinguett

    • Suis pas sûre qu’à l’heure où j’y aille il y ait beaucoup de monde sur la piste ! Et puis suis pas sûre d’avoir très envie d’être observée pendant que j’agonise sur mes fractionnés.

  • Waouh tu fais des sacrés séances !!! Bravo en tout cas, d’autant plus que tu es seule et c’est pas toujours évident de se tenir à ses objectifs Bises

  • Audrey

    Coucou.
    C’est la première fois que je laisse un commentaire mais certainement pas la première fois que je te lis
    Je me permets de te demander comment tu as fait pour connaitres ta vma?
    Bises et bonne fin de semaine.

  • Cool que tu puisses te baser sur un programme bien spécifique, mais 3 entrainements par semaine ça semble un peu juste pour progresser rapidement non?

    • Il y a 4 séances par semaine dans le plan : http://loveliferunning.com/le-plan-305bis-a-lattaque-du-record-sur-10-km
      Mais étant novice en plan d’entrainement, je suis incapable de te dire si c’est trop peu ou pas. En tout cas ça convient bien à mon rythme habituel de sorties hebdomadaires.

    • Belle semaine d’entrainement le palpitant a bien battu avec 2VMAs et une séance de CA!
      Trop peu certainement vu les séances réalisées l’équilibre est pas mal sur 4x/semaine.
      Mon oeil de Running-Addict te demanderait si un peu de PPG est intégré au programme? gainage, abdos? des gammes avant les séances? Si oui ça serait la voix royale vers un hold up sur 10km!

      Apparté : La séance chocolat reste toutefois ma préférée! Le Running-Addict reste un grand gourmand..

    • La PPG, hum … Je case 30 secondes de gainage quand j’y pense. C’est toujours mieux que rien du tout non ? :roll:
      Qu’appelles-tu des gammes ?

    • Le gainage c’est du bonus mais du bonus qui fait gagner du temps en fin de course quand les muscles sont fatigués!
      J’en case dès que je peux (et suis motivé :D) personnellement, mieux vaut 30″ que rien dans tous les cas.

      Pour les gammes des séries de talons-fesse, montées de genoux, jambes tendues, pas chassés etc. Consacrer une séance de temps en temps ne fait pas de mal mais les intégrer un peu au début de chaque séance est aussi une bonne solution!

      Tout ça pour dire que pour courir vite la PPG peut être aussi importante qu’une séance de course!!

  • Karo

    Ce n’est pas la première fois que je te lis ! Et j’aime beaucoup ta motivation ! Moi aussi je suis un plan et c’est pas toujours simple de se tenir à ses objectifs ! Mais avec ton ami chocolat et ton coach garmin nul doute que le but sera atteint